Prise en main de Gnome Shell

L’environnement de bureau Gnome 2, choisi comme l’environnement sur de travail de nombreuses distributions par défaut, est certainement le plus populaire de tous ceux disponible sur Linux. Mais devant les nouveautés disponibles sur les autres environnements et son age (2002) les développeurs ont donc décidé qu’il était temps de renouveler Gnome.

Pour ceux qui veulent aller plus loin en s’attaquant à la configuration de Gnome Shell : configurer gnome shell

1.La genèse de Gnome Shell

Partant des critiques de Gnome 2 l’objectif des développeurs était :

  • d’élaborer un bureau plus intuitif, plus simple, plus efficace mais aussi plus beau que jamais.
  • de réduire les diversions et interruptions afin de laisser le contrôle aux utilisateurs leur permettant ainsi de se concentrer aux tâches créatives.
  • d’accéder rapidement à tout à partir du clavier et surtout la touche des activités (la touche Super malheureusement appelée à tord touche windows).

Le défi de refondre complètement l’interface de GNOME selon les paradigmes ci-dessus a été relevé par tous les contributeurs du projet GNOME. Et le résultat de ce travail de longue haleine est GNOME Shell.

2.Installation de Gnome-Shell

2.1.Prérequis

Gnome Shell bâti sur la bibliothèque Clutter, nécessite l’accélération 3D de la carte graphique pour obtenir le rendu moderne. Pour contrôler votre machine est correctement configuré entrez la commande suivante :

glxinfo | grep "direct rendering"

Cette commande doit retourner ceci :

direct rendering: Yes

Si ce n’est pas le cas il suffit de se rendre dans le menu Système -> Administration -> Pilotes de Périphérique :

Cliquer sur activer sur un des drivers proposés. Redémarrer votre poste et controler à nouveau.

2.2.Installation

L’installation de Gnome Shell sur Ubuntu 13.04 est assez simple il suffit de suivre les indications de ce billet :  Installer Gnome Shell 3.8

3.Prise en main de Gnome Shell

Pourtant à première vue un bureau basé sur Gnome Shell ne semble que légèrement différent des autres.

En effet on y retrouve un panneau en haut de l’écran contenant une zone de notification, une horloge, l’application actruellement au premier plan et un bouton [Activités] remplacant le menu habituel. En effet je vous rappelle que l’idée de départ était de recentrer l’utilisateur sur des activités ( surfer sur le Web, lire les courriels, discuter en ligne, écouter de la musique, rédiger du contenu, …) et non plus sur l’utilisation d’applications.

3.1.Le tableau de bord des activités

Lorsque l’on clique sur le bouton Activités apparaît son tableau de bord ou est regroupé :

  • le dash (toujours présent) regroupant les applications en cours d’éxécution ou agissant comme un lanceur
  • le mode Aperçu assurant la gestion des fenêtres ouvertes et des bureaux virtuels;
  • le mode Application permettant de lancer de nouvelles activités;
  • le mode Recherche accessible depuis la touche Windows ou lorsqu’on tape du texte dans la zone de texte Recherche.

Notez égelement les deux boutons au bas de la vue permettant de lancer des recherches sur Google ou Wikipedia.

Pour info ce tableau de bord des activités peut être activé aussi en :

  • En enfonçant la touche Super (Windows) du clavier;
  • En glissant la souris dans le coin en haut à gauche de l’écran
  • En appuyant sur une touche matérielle pour les installations sur des environnement tactiles (tablet-pc, tablette tactile,…).

3.2.La zone de Status

Sur la droite de l’écran on retrouve la zone de statut donnant accès :

  • à la configuration des outils d’accessibilité;
  • aux paramètres du son;
  • au Bluetooth;
  • aux réglages réseau;
  • à la gestion de l’énergie;
  • au menu utilisateur permettant de définir son statut de messagerie instantanée, d’accéder aux préférences de GNOME, de fermer sa session ou mettre en veille prolongée sa machine. Pour éteindre la machine il faut appuyez sur la touche ALT (peut être modifié par une extension)

3.3.Les notifications

Comme dis plus haut l’interface de Gnome shell a été prévue pour éviter à l’utilisateur d’être distrait. Du coup le système de notifications a été conçu de telle façon qu’il soit suffisamment visible et accessible et perturbe le moins possible l’utilisateur.

Donc les notifications apparaîtront subtilement en bas au centre de l’écran afin là où l’utilisateur risquera le moins de cliquer dessus accidentellement. Pas de panique si vous avez manqué une notification, elle est conservée et pourra être affiché par un simple passage de la souris au dessus de la zone de notification.

GNOME Shell vous permet de poursuivre vos conversations sans perdre votre contexte de travail. En effet il vous est possible de répondre à un message instantané directement dans les notifications de messagerie.

3.4.Les raccourcis claviers

Maintenant que nous connaissons les grands principes régissant Gnome Shell, il est temps de voir comment le contrôler via des raccourcis claviers ou des gestuelles réalisées à l’aide de la souris.

3.4.1.La gestion des fenêtres

  • Alt + F1 ou Super – Afficher la vue « activités »;
  • Alt + F2 – Lancer une commande;
  • Alt + Tab – Naviguer parmi les fenêtres ouvertes et en sens inverse avec Alt + Shift + Tab;
  • Alt + ² – Naviguer parmi les fenêtres ouvertes d’un même groupe (plusieurs fenêtre chrome par exemple);

3.4.2.La gestion de bureaux

  • Ctrl + Alt + [n] – Changer de bureau;
  • Ctrl + Alt + Shift + [n] – Déplacer la fenêtre active d’un espace de travail à un autre;
  • Ctrl + Shift + Alt + R – Commencer ou finir un screencasts;
  • Print – Faire une capture d’écran;
  • Alt + Print – Faire une capture d’écran de la fenêtre active;

3.4.3.Action réalisée à la souris

  • En glissant la souris dans le coin supérieur gauche de l’écran la vue « activités » s’ouvre;
  • En glissant la souris dans le coin inférieur droit la zone de notifications des applications s’ouvre
  • Pour ajouter une icône au dash, il suffit de rechercher l’application et de glisser son icône sur celui-ci.
  • En mode « activités », on peut utiliser la roulette de la souris pour zoomer sur les fenêtres. On peut également faire un clic drag vers le haut ou le bas pour changer de bureau
  • Ctrl + clic sur une icône d’une application déjà ouverte lance une nouvelle instance de celle-ci
  • De la même manière le fait de déposer une icône sur un bureau ouvre une nouvelle instance de l’application;
  • Si vous cliquer sur une barre de titre d’une application et que la glisser sur le haut de l’écran la fenêtre passe en mode plein écran. De la même manière en la glissant sur la droite ou sur la gauche la fenêtre occupera un demi-écran soit à droite soit à gauche.

4.Toute l’actualité de Gnome Shell