De nouvelles barrières de sécurité ont été ajoutées à l’outil de configuration de Compiz, CCSM ou CompizConfig Settings Manager, pour éviter aux utilisateurs occasionnels d’exploser leur configuration d’Unity.

Lors du lancement de CCSM sur Ubuntu 12.04, une pop-up averti les utilisateurs des risques potentiels liés aux modifications des paramètres s’y trouvant. La deuxième modification est l’impossibilité de désactiver le plugin Unity.

Ces modifications ont été ajoutés suite à des discussions pour retirer complètement des dépôts d’Ubuntu CCSM pour protéger les utilisateurs d’exploser leur système. C’est plutôt bien que je pense pas que cela sera suffira pour éviter aux utilisateurs de plier leur configuration.

D’ailleurs, je me demande si en activant un autre plugin incompatible avec le plugin Unity, si le Plugin Unity peut être désactivé. Par ce que là on fait comment pour le réactiver ? Il nous restera la ligne de commande de restauration des paramètres par défaut de compiz.