Dans à peine plus d’une semaine (du 31 Octobre au 4 Novembre)  se déroulera l’Ubuntu Developer Summit (UDS) réunissant une grande partie de la communauté Ubuntu et des représentants des logiciels libres à Orlando.

Pour rappel l’UDS est la réunion où les grandes ligne de la prochaine version, Ubuntu 12.04 LTS Precise Pangolin sont fixés. Cette version sera la quatrième bénéficiant de toute l’attention des développeurs pour en faire une LTS. Les version LTS pour Long Term Support (nouveauté : 5 ans pour les serveurs et les versions desktop)  sont :

  • tournées vers les entreprises pour le déploiement dans des parcs de serveurs et des postes de travail dont la durée de vie est plus longue que les utilisateurs lambda et où les changements sont peu fréquents;
  • compatible avec les nouveaux matériels par la publication de révisions à intervalles réguliers les point releases;
  • la phase de développement alpha est réduite afin d’étendre davantage la période de stabilisation beta pour récolter le plus de rapports de bogues.

Mark Shuttleworth rappelle donc pour la partie serveur que les objectifs sont :

  • une amélioration des performances devra être bien surveillé;
  • un support plus rapide des nouvelles plateformes serveurs (dont l’architecture ARM est en plein essor);
  • un meilleur support de toutes les plateformes de cloud computing à travers le projet juju;

Pour la partie Desktop, maintenant que le querelle entre Unity et Gnome est derrière eux, il faut travailler sur l’interface du bureau tout entier en apportant des solutions à la configuration et au verrouillage des fonctionnalités indispensable aux institutions.

De plus les développeurs doivent se concentrer sur l’expérience utilisateur pour faire d’Ubuntu un « Pixel-perfect Desktop ».

L’objectif est claire  : faire de cette 12.04 LTS une version d’Ubuntu mémorable !

Source : fridge.ubuntu.com