Nous ne sommes plus qu’à quelques heures de la sortie d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot et je vous propose de faire le tour des nouveautés apportées par cette version. Nous allons prendre les nouveautés dans l’ordre d’utilisation, c’est à dire depuis l’installation, puis la connexion, … et pour finir toute l’actualité d’Ubuntu 11.10.

1.L’installateur d’Ubuntu

La procédure d’installation n’a pas changé, on  retrouve les mêmes écrans joués dans le même ordre. Donc pour cette version pas de bouleversements comme nous avions vécus lors de la sortie d’Ubuntu 11.04 Natty Narwhall.

2.LgihtDM le nouvel écran de connexion d’Ubuntu

Ubuntu 11.10 Oneiric utilise désormais LightDM comme gestionnaire de connexion en remplaçement de GDM. LigthDM, basé sur le moteur de rendu Webkit, à l’avantage d’être plus léger, plus rapide, plus customisable et multi-écran.

LgthdDM possède des options d’accessibilité permettant par exemple d’utiliser un clavier virtuel pour les écrans tactiles.

Un premier outil est disponible, Simple LightDM Manager permettant de modifier le logo et le wallpaper de lightDM.

Pour démontrer les possibilités offertes par ligthDM son développeur, Robert Ancell, a codé un écran de login intégrant une animation mettant en scène des avatars 3D.

3.Unity (3d ou 2D), Gnome Shell, Gnome Classique (avec ou sans effet)

Depuis la sortie de la version 11.04 d’Ubuntu, apportant l’environnement de bureau Unity, nombre d’utilisateurs ont fait part à Canonical de leur mécontentement. Mécontentement car Unity était peut être sorti un peu trop tôt et du coup incomplet. Mécontentement aussi car il  s’agissait d’un véritable bouleversement dans les habitudes de travail. Du coup pour la version 11.10, Canonical a énormément travaillé sur sont interface maison Unity, mais aussi laisse à l’utilisateur le choix de son interface entre Gnome Classique, Gnome Shell et Unity.

3.1.Les nouvautés autour d’Unity

La version d’Unity sur Ubuntu 11.10 apporte pas mal de nouveautés :

  • Unity s’appui désormais sur la version 3.2 de Gnome (apportant quelques nouveautés).
  • Une version 2D d’Unity (consommant moins de ressource) est affiché lorsque la carte graphique ne supporte pas le mode 3D sur les netbooks par exemple.

  • L’accès au Dash se trouve intégré tout en haut du launcher et non plus sur la barre de status.
  • Le fond du dash s’adapte aux couleur du fond d’écran et possède des boutons (fermeture, maximiser, …) comme pour les fenêtres.
  • Les places du Dash sont remplacés par les Scopes et Lenses. Les scopes sont des sources de données qui peuvent soit en ligne ou soit hors ligne générant des résultats classés d’une recherche et présentés par des Lenses. En clair désormais vous pouvez filtrer vos recherches grâce à des boutons placés sur la droit du Dash.
  • Quelques applications affichent des informations d’état sur leur lanceur. Par exemple, le gestionnaire de mises à jour affiche le nombre de mises à jour disponibles à l’installation et la progression de l’installation.
  • Les boutons de fenêtres, après leur changement de coté, devienne furtif quand la fenêtre est maximisé. En effet désormais pour les faire apparaître il faudra approcher la souris.
  • Le changement de thème est enfin accessible via le panneau de contrôle des fond d’écrans, accessible par un clic droit sur le fond d’écran puis [Modifier l’arrière plan du bureau] ou encore depuis le menu système->Paramètres système (cf image ci-dessous).
  • Le changement d’application via le raccourci [Alt]+[Tab] a été amélioré graphiquement
  • La messagerie unifiée d’Ubuntu 11.10 intégré pratiquement tous les outils de messagerie depuis ThunderBird, en passant par Gwibber et Ubuntu One pour la partie cloud Computing

Conclusion : Unity devient de plus en plus plus user-friendly et on pourrait devenir redoutable sur des tablettes ou pc tactiles.

[youtube qwY8gfrrY28]

3.2.Gnome Shell

Gnome Shell est désormais disponible sur cette version d’Ubuntu permettant aux utilisateurs mécontent d’Unity de passer à un environnement plus moderne. Partant des critiques à l’encontre de la version 2 de Gnome, les développeurs ont décidé d’élaborer un bureau plus intuitif, plus simple, plus efficace mais aussi plus beau que jamais. Ils avaient pour objectifs :

  • de réduire les diversions et interruptions afin de laisser le contrôle aux utilisateurs leur permettant ainsi de se concentrer aux tâches créatives.
  • d’accéder rapidement à tout à partir du clavier et surtout la touche des activités : la touche Super.

Pour ceux qui veulent passer à cet environnement retrouver plus d’informations ici : Tout sur Gnome Shell

3.3.Gnome classique

Pour les réfractaires aux environnement modernes, car ils trouvent cela contre productif comme Linux Torvald, Canonical a laissé l’environnement de bureau Gnome Classique sur cette version d’Ubuntu Onieric. Cet environnement est celui qui permet toutes les excentricités en permettant d’utiliser des docks comme docky, AWN, Dockbarx et en activant les effets Compiz.

3.4.Installation de Gnome-Shell et Gnome classique

Pour l’installer il suffit d’entre la commande suivante :

sudo apt-get install gnome-session-fallback gnome-shell

Il suffit ensuite de se déconnecter et de choisir GNOME Classic ou Gnome Shell au niveau des paramètres de LightDM.

4.Les apports de Gnome 3.2

Gnome 3.2 apporte pas mal de nouveautés dont :

4.1.Sushi

Sushi est un nouvel outil similaire à Gloobus Preview permettant d’avoir des aperçus depuis Nautilus en sélectionnant un fichier et appuyant ensuite sur la barre espace.Il gère les types de fichiers images, documents, PDF, polices, musiques et vidéos.

Pour plus d’infosInstaller Sushi, le pré-visualiseur de Gnome 3.2 sur Ubuntu 11.10

4.2.Gnome Documents

GNOME Documents est une nouvelle application permettant d’accéder à vos documents stockés sur le service en ligne de Google, j’ai nommé Google Docs. Pour le moment Gnome Documents ne permet que la recherche et l’ouverture de document stockés soit sur Google Docs soit en local.

Plus d’infos sur :Installer Gnome Documents sur Ubuntu 11.10 Oneiric

4.4.Epyphani et les webs applications

Une nouvelle version du navigateur de Gnome, Epiphany, permet de transformer un site Internet en une véritable application  via le menu Fichier > Enregistrer comme une application Web. Ensuite il est tout à fait possible de les intégrer à Unity. Plus d’infos sur : Installer Epiphany et son mode application web sur Ubuntu 11.10 Oneiric

4.5.Nautilus 3.2

C’est la version 3.2 de Nautilus qui est retenu comme gestionnaire de fichiers Nautilus sur Ubuntu 11.10.

4.6.Le reste

Pour le moment certaines applications, comme Gnome Contacts, la gestion des profils de couleur, Gnome Online Account ne sont pas encore totalement intégré à Unity. Donc à suivre

5.La Logithèque Ubuntu et OneConf

La logithèque Ubuntu reçoit une nouvelle interface se rapprochant des App Strore de grande marque.

Une nouvelle entrée du menu Fichier, synchronisation entre ordinateurs, permet comme son nom de synchroniser l’installation entre plusieurs ordinateurs. Derrière ce menu se cache une application en cours de développement qui se ne nomme OneConf qui est promis à une grand avenir : Oneconf un outil tant attendu

6.Les nouvelles applications

6.1.Thunderbird 7 remplace Evolution

Mozilla Thunderbird 7 est donc le gestionnaire de mails pour Ubuntu 11.10 et vient donc remplacer Evolution.

6.2 Firefox 7

C’est la version 7.0.1 du navigateur Mozilla Firefox qui est pour Ubuntu 11.10 qui apporte une optimisation de l’occupation de la mémoire, une amélioration de la vitesse d’affichage et bien la corrections de bugs.

6.3.La sauvegarde avec Deja-Dup

Déjà Dup est une interface graphique pour l’outil de sauvegarde duplicity permettant à l’utilisateur de se concentrer sur l’essentiel : effectuer des sauvegardes de son système et de ses données personnelles.

6.4.LibreOffice 3.4.3

C’est donc la version 3.4.3 de la suite bureautique LibreOffice qui sera intégré à Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot, apportant des corrections importantes de failles de sécurité et de Bugs :

Plus d’infos sur : LibreOffice 3.4.3 corrige d’importantes failles de sécurités.

7.Le reste

7.1.Meilleure intégration des applications 32 bits dans un environnement 64 bits

Ubuntu 11.10 active la prise en charge du mode « multi-architecture » permettant d’installer des applications et des bibliothèques 32 bits dans les systèmes Ubuntu 64 bits. Ainsi, les applications 32 bits comme Skype peuvent maintenant être installées directement à l’aide des mêmes paquets sans la couche de compatibilité ia32-libs.

7.2.Support de l’architecture ARM

Canonical a confirmé que les versions x86 et x86_64 d’Ubuntu et Ubuntu 11.10 prendront en charge les machine à base de processeurs sous architecture ARM. Une des premières images officielles est celle pour le smartbook de Toshiba, l’AC100

7.3.Noyau Linux en version 3.0

Le noyau Linux, construit à partir du noyau 3.0.12, dispose de nombreuses améliorations, dont l’activation de certaines options manquantes d’IPv6 et des ajustements dans le pilote natif pour les cartes graphiques nVidia pour autoriser le changement de luminosité.

7.4.Les départs

Parmi les départs on trouve, pour le plus grand malheur de certains le gestionnaire de paquets Synaptic, le nettoyeur système Computer Janitor et l’éditeur de vidéos PTIVI. Mais rassurez vous ils sont toujours disponibles dans les dépôts de logiciels et peuvent être installés via la Logithèque Ubuntu ou la ligne de commande.

8.L’actualité autour d’Ubuntu

9.Conclusion

On ne peut pas dire que Canonical n’a pas fait des efforts pour satisfaire ces clients, et on peut déjà dire que cette version d’Ubuntu sera meilleure que la précédente. Mais il reste beaucoup de travail pour intégrer toutes les fonctionnalités apportées par Gnome et celles qui manquent encore à Unity.

Par exemple je trouve que le premier panneau du dash est totalement inutile et devrait être remplacé ou intégrer une partie affichant des applications favorites en plus de celle du Launcher. De même les boutons des fenêtres maximisés sont difficiles à retrouver, il serait intéressant de laisser à l’utilisateur le soin de son paramétrage.

Depuis la version 10.10 qui avait apporté une réponse au mode tactile on a l’impression que Canonical a laissé tombé le sujet. Mais je tiens à noter que la maquette des overlays scrollbars prévu pour la version 12.04 est déjà une petite avancée. Je ne sais pas si quelqu’un a essayé de l’utiliser sur une tablette mais c’est une horreur. Heureusement on peut les désactiver.

Une autre piste est le travail sur les temps de boot, il faut dire que Windows 8 a mis la barre haut avec son mode hybride : Ubuntu contre Windows 8 | Le Libriste