A l’occasion de l’annonce de la tablette hybride sous windows 8 de microsoft, je vous propose un petit point sur le marché actuel et ses futures tendances.

Pour rappel tous les constructeurs tentent de rattraper leur retard face au vif succès remporté par l’iPad d’Apple.

1.Retour sur l’annonce de cette tablette hybride Windows 8 :

Microsoft lors de sa keynote a pésenté une tablette hybride fonctionnant sous son futur OS Windows 8 et devant apporter une réponse à la question des limitations des tablettes actuelles. Parmi ces limitations on retrouve :

  • la difficile saisie de long texte sans clavier.
  • les OS des tablettes n’offrent pas toute les fonctionnalités des OS classiques.

Cette tablette est un vrai PC : écran tactile capacitif de 11,6 pouces d’une résolution de 1366×768 pixels – 4Go de RAM DDR3 – un SSD de 64 Go – une prise HDMI, une prise USB – un stylet – un clavier physique BlueTooth – un dock – Wfi – 3G

C’est le dock qui permet de transformer la tablette en un véritable PC portable avec toute la connectique nécessaire : USB, ethernet, HDMI, prise casque audio et alimentation.

Windows 8 permettra à l’utilisateur de choisir le mode « tablette tactile » avec l’interface Metro au mode « ordinateur » avec l’interface traditionnelle de Windows en appuyant sur un simple bouton.

2.Le besoin des utilisateurs ?

Entre netbook, smartbook, ultrabook et tablette difficile de s’y retrouver. J’imagine parfaitement le commun des mortels dans les étals en train de se demander mais que vais-je prendre : un netbook ? une tablette ? un ultrabook ? une tablette ? un chromebook ?

Tout est fonction du besoin : pour monsieur tout le monde il s’agit de trouver un engin capable de répondre à plusieurs critères :

  1. le prix;
  2. la simplicité d’utilisation : pas besoin de mettre les mains dans l’OS pour installer des applications, configurer ses connections, plugger du matériel comme une imprimante, une souris, …
  3. la polyvalence : la tablette tactile pour la lecture, le jeux, un clavier pour saisir de longs textes;
  4. l’encombrement;

Le dernier critère qui n’en est pas un mais plutôt un comportement : l’achat compulsif. Tout le monde parle de l’iPad et des tablettes, il m’en faut une.

3.La réponse des constructeurs

Pour faire face aux portes de marchés tous les constructeurs tentent de proposer une solution qui prend la forme d’une tablette tactile, d’un netbook, d’un ultrabook, d’un smartbook, et pour finir d’un hybride.

3.1.Les tablettes tactiles

Face aux succès de l’iPad beaucoup de constructeur se sont engouffrés dans ce segment mais quelque uns s’y sont cassés les dents. On retrouve principalement des tablettes tactiles à base d’Android qui malheureusement dans ses premières versions ne pouvaient répondre à toutes les spécifications. Mais depuis la version 3.0 Honeycomb Google a corrigé le tir mais ce n’est pas encore cela. Attendons de voir ce que donnera la version 4.0 Ice Cream. Les seuls constructeurs qui ont réussi dans ce domaine sont Samsung avec sa Galaxy Tab et Asus avec sa Transformer et peut être avec sa Slider. Ces deux dernières semble répondre à un des problèmes rencontrés sur les tablettes est le manque de polyvalence par l’absence de claver physique.

Donc la tablette risque de cantonner à des utilisations nomades du type :

  • consultations et réponse d’emails, de sites internet, de livres;
  • visualisations de vidéos;
  • ludique;

Points forts :

  • le poids
  • le tactile multi-point

Points faibles :

  • Absence de véritable OS déroutant certains;
  • Peu de claviers physique disponible (hormis bluetooh ou intégré – slider);

3.2.Les Netbooks

Historiquement le premier sur le segment de l’informatique mobile. Il s’agit d’un ordinateur portable petit, léger grâce à des tailles d’écran allant de 7 à 11.6 pouces avec une bonne autonomie.

Le netbook est équipé d’un processeur (intel Atom ou AMD C ou E) de petite puissance suffisant pour remplir les tâches les plus courantes :

  • la navigation sur Internet;
  • de légères retouches photos
  • l’éditions de documents bureautiques
  • développement de petites d’applications et de sites internet.

Le netbook semble en perte de vitesse par l’absence de tactile, mais il a pour avantage d’être peu onéreux. On trouve en effet des netbooks à des prix débutant à 200€.

Points forts :

  • le poids;
  • un clavier physique;

Point faible :

  • pas de tactile;
  • manque de puissance;

3.3.Les smartbooks

Une autre réponse des constructeurs est le smartbook ou netbook ARM. Un Smartbook est un appareil portatif à mi-chemin entre un smartphone et un netbook utilisant un processeur ARM qui équipent les smartphones, les autoradios, les baladeurs. L’avantage de ces processeurs c’est qu’ils consomment moins que ceux d’intels mais de plus faibles puissances.
Mais pour le moment c’est un fiasco comme par exemple avec le de Toshiba AC-100 du fait d’un OS totalement inadapté.

Un autre concept est le smartphone Atrix de Motorola s’enfichant dans un dock qui est en fait un ordinateur portable sans processeur. Mais le prix de l’ensemble et le fait que votre smartphone est pluggé dedans en fait une machine vraiment trop personnelle.

Points faibles :

  • tout

3.4.Les ultrabooks

Selon Intel, les Ultrabooks sont l’avenir de l’informatique portable, mais à quel prix ! Mais quelle différence avec les ultraportables ultra-chères.

Un ultrabook est un ordinateur portable de dimensions réduites, particulièrement fin, doté de fonctions de type démarrage rapide ou sortie de veille instantanée, ne pesant guère plus d’un kilogramme et ne faisant pas de compromis sur les performances contrairement au netbook. Pour ma part je trouve que c’est plutôt être une réponse au MacBook air d’Apple destiné à ceux qui n’ont pas peur de mettre 1000€ dans une machine ultra-design.

Les premières machines annoncées :

Points forts :

  • le poids;
  • la puissance;

Point faible :

  • pas de tactile sur ces machines;

3.5.Les hybrides ou netbooks tactiles

La dernière réponse des constructeurs : l’hybride. Non pas les voitures hybrides, les ordinateurs hybrides mi-tablette, mi-ordinateur.

Pour le moment on retrouve sur le marché :

  1. Lenovo avec :
    1. IdeaPad U1 mais n’a pas été mis sur le marché et est donc resté au type de concept. Dommage;
    2. Ideapad S10 3T;
  2. Asus avec ses T91MT (plus disponible) et T101MT;
  3. Dell avec son Inspiron Duo qui est un netbook classique dont l’écran pivote dans le cadre pour devenir tablette tactile pour 500 €;
  4. Et microsoft avec sa tablette hybride windows 8 (cf plus haut);

Points forts et points faibles propre à chaque modèle.

3.6.Le Chromebook de Google

Google avec son Chromebook propose un netbook 100% connecté au cloud. Donc pas de logiciels, pas de bureau mais une fenêtre de navigateur Chrome qui fait office de bureau. Du coup le premier contact est déroutant et on a une impression d’un grand moment de vide, mais à la longue on s’habitue. Plus d’infos ici : Tout sur Chrome OS

Point fort :

  • une connexion 3G intégré;

Points Faibles :

  • Pas de données en locale tout sur le cloud;
  • Pas de tactile;
  • Manque d’applications offline même si gmail, google docs et google agenda sont enfin disponible;
  • Le prix : même si le prix a baissé récemment le fait du manque cruelle d’application le prix est trop élevé;
  • Peu réactif  dés que l’on installe des applis et des extensions:  la machine répond de moins en moins;

Dommage que Google n’ai pas attendu que son projet soit mûre avant de le mettre sur le marché !

4.Conclusion

Faire un choix ? Tout dépend de vos besoins.

Pour ma part je préfère les hybrides pour leur réelle polyvalence même si le poids peut en dissuader plus d’un. En effet, j’ai besoin d’un clavier pour gérer mon blog, du tactile pour consulter mes flux et d’un vrai PC pour tester des distribs Linux. J’ai choisi l’inspiron duo de Dell.

Pour ce qui est de mon avis la tablette microsoft je lui reproche son dock + clavier qui n’est pas attaché à l’écran. Du coup la mobilité se résume à la maison, ouai bof ! Et le prix risque d’être salé. Mais bon pour le moment il ne s’agit que d’un Concept-PC qui dans sa version finale sera peut être différente.

A oui pour l’iPad c’est pas ici.

Et vous vous en pensez quoi ?