Le Monster Indice Suisse MIS® vient de toucher un niveau record (sur une dizaine d’années) à 220 points avec une augmentation de 24 points pour le mois d’avril par rapport au mois de janvier.

Selon Michel Ganouchi, Country Manager de Monster Worldwide Switzerland AG, «cette augmentation, la plus forte depuis janvier 2001, met en évidence le fait que le marché des offres d’emploi en ligne a plus que doublé ces dix dernières années. Cette valeur historique s’explique notamment par la situation du marché du travail actuelle. Internet, surtout les bourses d’emploi en ligne, s’avèrent être les outils les plus efficaces pour recruter des collaborateurs. Dans les plus grandes entreprises suisses, deux postes sur trois sont pourvus directement ou indirectement par le biais de ce canal. Monster.ch dispose aujourd’hui d’une palette très large d’instruments novateurs pour s’adresser directement aux candidats: bases de données de C.V., campagnes en ligne spécifiques aux groupes cibles, recrutement transfrontaliers, re-targeting et recrutement via les médias sociaux»,  pour commenter l’évolution du MIS Suisse.

L’indice des offres d’emploi disponibles sur les sites des entreprises sont en hausse de 11 points par rapport à janvier pour s’établir à 244 points, soit leur deuxième meilleur résultat depuis le début de l’enquête il y a dix ans.

Progression par secteur :

  • publicité et médias (+39 points),
  • services aux entreprises, consulting et professions juridiques (+21 points),
  • professions de l’industrie et des métiers (+20 points),
  • management et encadrement (+18 points),
  • direction des ressources humaines/formation (+10 points),
  • professions techniques et scientifiques (+6 points),
  • vente et conseil à la clientèle (+6 points),
  • informatique et télécommunications (+3 points)
  • professions administratives et emplois de bureau (+2 points).
  • finances et comptabilité (-3 points),
  • professions du transport, de l’entreposage et de la sécurité (-11 points)
  • professions de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme (-19 points),
  • professions médicales (-22 points),

Source : presseportal.ch