Ubuntu 11.04Natty Narwhal,est la quatorzième version d’Ubuntu, avec l’apparition comme interface par défaut d’Unity en remplacement du bureau classique GNOME. Cela a pour effet de voir disparaître la version d’Ubuntu Netbook Edition.

Lors de la livraison de la version finale de Gnome 3, devant le manque de fonctionnalités d’Unity, beaucoup d’utilisateurs ont été mécontent d’apprendre que Gnome-Shell ne sera disponible que dans la prochaine version d’Ubuntu, la 11.10. Mais les équipes de développement ont rapidement intégré pas mal des fonctionnalités manquantes lors de la sortie de la Bêta 2.

1.Changements apportés depuis la précédente version

  • Nouveautés logiciels
    • Intégration d’Unity : Pour qu’Unity tire parti de Compiz, il faudra que des pilotes vidéo appropriés soient installés. Dans le cas contraire, c’est le bureau classique de GNOME qui prend le pas et un message d’erreur notifiera l’utilisateur.
      Dans cet environnement, la zone de notifications n’est pratiquement plus utilisée et est remplacé par les indicateurs (app indicators). Il s’agit de menus contextuels basés selon l’utilité.

      Certains vont se sentir perdu devant ce nouvel environnent de travail et il est important de noter que le Bureau Classique de Gnome est toujours disponible. Pour les plus téméraires, j’ai poste il y a peu un billet reprenant tous les raccourcis d’Unity. Et pour les têtes brûlées il y a une tutoriel sur l’installation de Gnome3 avec Gnome-Shell.

    • Banshee : Banshee remplace le lecteur de musique RhytSamsung est le premier à mettre sur le marché un machine tournant sous Chrome OS avec sa nouvelle Série 5 Chromebook. J’ai pu testé ce chromebook pendant plusieurs jours voici l’ensemble de mes découvertes. Cet article n’est pas définitif et risque d’évoluer en fonction de mes découvertes, alors n’hésiter pas à revenir.hmbox en tant que lecteur par défaut ;
    • LibreOffice remplace OpenOffice.org en tant que suite bureautique ;
    • Firefox 4.0 est  désormais le navigateur Web par défaut ;
    • Remmina remplace Terminal Server Client en tant que client d’affichage distant.
    • Ubuntu One le service de synchronisation de fichiers sur le Cloud voit ses performances nettement améliorées :
      • Il est désormais possible de sélectionner les dossiers à synchroniser avec chaque ordinateur.
      • Une icône dans la barre de lanceurs d’Unity affiche une barre de progression lors de synchronisation;
      • Apparition d’un centre de contrôle pilotant la gestion d’Ubuntu One et de ses services.
  • Le noyau Linux 2.6.38, contenant la fameuse correction du moteur de scheduling qui améliore les temps de réponse.
  • Le serveur X.org 1.10 avec Mesa 7.10 intégrant la gestion des puces Sandy Bridge d’Intel;
  • Upstart a été mis à jour à la version 0.9.4-1.

2 Téléchargement

Obtenir une image iso d’Ubuntu (à graver sur Cd ou clé USB)

Listes de tous les mirroirs :

3 Upgrade

Je préfère largement une installation neuve à un upgrade mais pour ceux qui veulent tout même se lancer voici la commande :

sudo aptitude update
sudo aptitude safe-upgrade

ou

sudo aptitude full-upgrade

3 (bis). Gravure de l’image sur une clé USB:

3.1. Sur un poste Ubuntu :

Pour graver votre image sur une clé USB, il suffit d’aller dans le menu Système -> Adminstration -> Créateur de disque de démarrage USB :

  1. Sélectionner votre image
  2. Sélectionner votre clé USB
  3. Cliquez sur « Créer disque de démarrage

usb

3.2. Sur un poste Windows :

Vous pouvez utiliser ce soft : http://www.linuxliveusb.com/

1-gui

4.Installation

Première étape pour installer Ubuntu, insérer le CD ou la clé USB dans votre lecteur. Au bout de quelques secondes, plusieurs écrans successifs vont s’afficher jusqu’au choix de la langue :

Sélectionnez votre langue et cliquer soit sur : « Installer Ubuntu »
Le premier écran permet de choisir le type d’installation, pour ma part j’ai choisi autre chose permettant de contrôler l’installation de A à Z.

Ensuite l’installateur va contrôler que votre machine dispose des pré-requis:

  1. Une partition d’au moins 4.4 Go
  2. Que si vous êtes sur un portable que vous êtes relié au secteur.
  3. Et que vous avez une connexion internet (pour vous connecter sur un réseau wifi cliquer sur l’icone en haut à droite de l’écran)

Deux cases à cocher sont disponibles :

  1. Télécharger les mises à jour durant l’installation (je vous le conseille car cela vous fera gagner beaucoup de temps)
  2. Installer ce logiciel tiers : Cochez la cela vous évitera de devoir les installer : flash player, codec mp3, lecture dvd, ….

Partionnement : Le partitionnement est une étape que beaucoup redoutent. Je vous conseille trois partitions au minimum au format ext4:

  1. Pour la racine (/) : 3Go est un minimum. Pour ma part, j’ai prévu large (14Go), je vous laisse voir en fonction de la taille de votre disque dur.
  2. Pour la mémoire swap : Autant de swap que de RAM (tout en restant entre 256Mo et 2Go).
  3. Pour les données (/home), permettant de séparer les données des logiciels, le restant disponible.

Un fois cette étape terminé l’installation démarre et en même temps vous pouvez saisir le reste des paramètres d’installation :

Localisation : Sélectionnez votre langue, indiquez votre emplacement géographique, réglez l’heure si elle ne l’est pas déjà.

Indiquez le type de votre clavier.

Identification :  Nom prénom, pseudo, mot de passe et le nom que vous souhaitez donner à votre ordinateur. Il est possible de paramétrer le démarrage d’Ubuntu en demandant oui ou non il faut demander un identifiant et mot de passe pour se connecter (fortement conseillé). 

Le reste de l’installation va durer plusieurs minutes …… Plusieurs écrans de présentation vont se succéder

Jusqu’au redémarrage et à la première connexion où vous pouvez choisir le type de bureau à lancer :

4. Premier démarrage

Lors du premier démarrage vous devrez saisir le type de connexion internet en cliquant dans la barre de notification sur l’icone de réseau. Si vous êtes connecté à internet par une connexion wifi, vous devrez entrer le mot de passe de votre trousseau de clés. Vous pouvez choisir de ne pas saisir

Dans le cas ou vous avez choissi d’installer Ubuntu avec une mise à jour pendant le processus d’installation, vous n’aurez pas à installer la prise en charge de la langue. Sinon le système vous demandera d’en terminer l’installation. Cliquez sur « Exécuter maintenant ».

4.1 Drivers non libres :

Dans le cas ou Unity ne reconnait pas votre carte graphique le bureau classique de gnome a du apparaître. Mais heureusement il est tout à fait possible de demander l’installation de drivers non libres (carte graphique NVIDIA ou ATI, de nombreuses cartes wifi,…). Il suffit de cliquer sur le logo Ubuntu en haut à guache de l’écran et de la zone de recherche tapez : Pilo… Sélectionner [Pilotes supplémentaires]

Dans la partie haute de la fenêtre sera listé l’ensemble des drivers non-libre disponible. Sélectionner le et cliquer sur Activer en bas à gauche de la fenêtre. L’installation du pilote se lance et il vous sera peut-être demandé de rebooter votre Ubuntu.

4.2 Installation d’Ubuntu Tweak

Ubuntu tweaks est une application conçue pour faciliter la configuration de votre poste Ubuntu. Elle fourni beaucoup d’options utiles pour adapter, ajouter des fonctions absentes de la distribution d’origine.

a. Fonctionnalités:

Vue de de la configuration système de votre poste (distribution, noyau, CPU, mémoire, etc.)

  • Gestion du des applications lancés au démarrage de votre session
  • Paramétrage de l’ecran de demarrage (splash screen)
  • Affichage ou pas des icônes du bureau et des volumes montés
  • Réglages de Compiz-Fusion,
  • Réglages de Nautilus
  • Réglages avancés de la gestion de l’alimentation
  • Réglages de la sécurité du système

b. Installation

Il suffit de tapez ceci dans une fenêtre Terminal :

sudo add-apt-repository ppa:tualatrix/ppa
sudo apt-get update
sudo apt-get install ubuntu-tweak

c. Ajout des applications via Ubuntu tweaks

Une fois installé Ubuntu tweaks nous pouvons ajoutés pas mal d’applications sans se prendre la tête.

Allez dans l’onglet « Programmes->Sources de logiciels ».

Cette section vous permet d’ajouter des dépôts commerciaux et tiers simplement. Entre autres comme dépôts on trouve (en gras mes préférés) :

  • Gimp
  • Google Chrome Browser,
  • GoogleEarth,
  • Filezilla,
  • Agave : création de palettes de couleur (web design)
  • Inkscape,
  • Skype,
  • Docky
  • Eclipse,
  • Netbeans 6.8 (Mon EDI préféré)
  • VLC,
  • Shutter : capture d’écran
  • Screenlets
  • Medibuntu,
  • Scribus,
  • OpenShot (editeur vidéo)
  • wine + wine-doors

Il faut dans un premier temps déverrouiller pour accéder au choix des sources, entrez votre mot de passe utilisateur.

Une fois que vous avez sélectionné vos sources, il vous faut cliquer sur le bouton [Actualiser] pour pouvoir ensuite sélectionner des applications à installer dans l’onglet Programmes->Ajouter/supprimer

5. Installation et Configuration d’un firewall

Si la sécurité de votre poste informatique ne vous laisse pas indifférent alors lisez cette section.

5.1 Installation

UFW n’est plus installé par défaut :

Allez dans le menu Application (clic dans en haut à gauche de l’écran), et tapez UFW dans la zone de recherche.

5.2 Configuration

Pour lancer l’application refaites la meme chose que tout à l’heure :

Si vous avez besoin d’ouvrir un port, c’est très simple:

  • Entrez le numéro de port à ouvrir
  • Indiquez si c’est en TCP, UDP ou les deux.
  • Cliquez sur « Ajouter ».

6. Plus d’infos

  1. Pour compléter votre installation : Tips pour améliorer l’installation d’Ubuntu 11.04 Natty Narwhal
  2. Parcourez ce blog de long en large, et en particulier la rubrique Ubuntu

7. Prise en main d’Unity

Le gestionnaire d’environnement de cette version est désormais Unity. Pour prendre en main ce nouvel environnement je vous conseille de lire : Prenez en main Unity sous Ubuntu 11.04

8. Bibliographie :