Hier, Apple a surpris tout le monde après la levée de certaines restrictions sur le développement pour iPhone. Parmi les plus intéressantes, on retrouve l’autorisation d’utiliser des outils de développement tiers pour créer des applications iOS.


Pour rappel, l’objectif de cette restriction visait notamment l’outil d’Adobe permettant aux développeurs de recompiler leurs applications Flash en applications iPhone.  Mais, les applications en pur Flash sont toujours interdites et Apple n’autorise toujours pas l’utilisation de plugins.

Du coup l’action Adobe à fait exploser les compteurs à Wall Street hier soir. +12,11%

Les nouvelles clauses sont publiées dans ce PDF officiel.

Source :  geek.com