Google a officiellement à recemment ajouté l’accélération GPU au sein de son navigateur Chrome. Sa mise en œuvre est encore un peu plus lente que celle de Microsoft IE9, mais cette version de Google Chrome est beaucoup plus rapide que les précédentes.


Le fonctionnement : Une page Web peut être décomposée en plusieurs couches plus ou moins indépendantes les unes des autres. Des couches peuvent contenir des éléments CSS, images, vidéos, des éléments WebGL ou canvas 2D. Certaines de ces couches sont traitées par le GPU afin d’accélérer des opérations lourdes d’un point de vue graphique, et point crucial, la composition finale peut aussi être obtenue en passant par le GPU et non le CPU afin d’éviter une perte de performances. Pour cela un nouveau processus GPU s’exécute dans une sandbox modifiée et accepte les requêtes de rendu graphique via OpenGL ou Direct3D en utilisant ANGLE, pour  Almost Native Graphics Layer Engine. ANGLE est un projet open source lancé en mars dernier par Google avec pour ambition de proposer une sous-couche WebGL de l’API OpenGL ES 2.0 à travers les appels API de DirectX 9.0c. ANGLE permet ainsi d’exécuter du contenu WebGL sur des ordinateurs Windows sans devoir pour autant s’appuyer sur les pilotes OpenGL. Plus d’infos ici

Tester L’accélération GPU sous Windows

1) Si vous ne l’avez pas encore, vous aurez besoin de la version de dev de Google Chrome. Pour installer cette version de Chrome, cliquez ici.

2) Faites un clic droit sur l’icône Chrome sur votre bureau (ou là où le programme d’installation mis le raccourci Chrome), et sélectionnez Propriétés.

3) ajoutez la ligne suivante à la fin de la « cible » zone de texte:

–enable-accelered-compositing

4) Cliquez sur « Appliquer » ou « OK »

5) Assurez-vous que toutes les fenêtres de Google Chrome sont fermées, puis lancer le à partir du raccourci que vous avez modifié.

Pour le tester, allez sur le site testdrive et essayez de lancer quelques-uns des exemples qui ont été conçus pour IE9.